• Graines de joie au Burkina

  • Graines de Joie est une association humanitaire qui a été créée en 1998 par Danielle Meyer, hôtesse Air France à l’escale Marseille-Provence. En 1993, après avoir adopté deux enfants roumains, elle décide de venir en aide aux orphelins, très vite aidée par ses amis. L’association intervient en Afrique au Burkina-Faso, au Brésil (à Rio) et en Roumanie (à Bucarest), son objectif est d’apporter aide et assistance à l’enfance en détresse. Ses actions s’inscrivent dans des projets qui participent à l’amélioration de la qualité de vie des enfants au quotidien et au développement de l’accès à l’éducation. Elles sont menées en collaboration avec les organisations locales (communautés villageoises et institutions mais aussi avec d’autres associations).

    Retour de Roumanie

    Habituellement, Graines de Joie oeuvre dans la capitale (Bucarest). Pour cette mission (du 12 au 18 mai dernier), les membres de l’association se sont rendu dans le nord du pays, en Bucovine (à la frontière ukrainienne), pour rencontrer les gérants du centre social Geppetto, accueillant enfants et adolescents. Ils ont acheminé avec eux près de 180kg de vêtements d’hivers en laine, fabriqué par l’association "Tricoteuses sans Frontières". Ce centre, "très défavorisé" selon Laurent Fabri, membre actif de l’association, propose aux jeunes un accueil après l’école, un accès aux douches, une laverie et une bonne soupe. Des personnes donnent également des cours de soutien scolaire aux enfants en difficulté. "Nous nous rendons sur place pour mesurer les besoins réels des ados." Le but du voyage était, pour Graines de joie, de financer une colonie de vacances pour les 45 enfants du centre. "Un moyen de les éloigner du quotidien". L’association a donc donner immédiatement 5 000 euros pour ce projet, ainsi que 1600 euros pour clôturer le jardin et éviter les problèmes de voisinage causés par les jeux des enfants. Un autre problème se pose pour le centre : une société autrichienne, qui assure une partie des frais de fonctionnement, risque d’arrêter son partenariat. L’association Graines de joie étudie l’éventualité de parrainner l’ensemble des enfants du centre.

    Voir la vidéo de la mission en Roumanie

    Quelques exemples des dernières missions

    © Christophe Bouvier En mars dernier, toute l’équipe de Graines de Joies décollait pour le Burkina Faso, pays des hommes intègres. Seulement avec cette fois, le joueur de football de l’OM, Charles Kaboré, dans leurs bagages. Ce dernier, originaire de Bobo-Dioulasso, deuxième grande ville du Burkina, a déclaré après avoir "vu les enfants et le centre qui s’occupe d’eux" qu’il voulait les aider. Depuis décembre 2008, il est donc devenu membre actif et parrain de l’association. Lors de son dernier retour au pays, il a permis aux jeunes d’assister au match qu’il donnait aux côtés des Etalons, équipe nationale burkinabè.

    Lors de la mission au Brésil, l’association a pu une fois encore aider les enfants des favelas, en périphérie de Rio. Dans un centre géré par des missionnaires, l’équipe a pu apporter un orgue électrique à la chorale. Une chorale qui permet aux enfants d’être encadrés et de donner des concerts plutôt que de errer dans les rues de la ville. Laurent est heureux d’annoncer un nouveau projet "dans une autre favela qui nous avait demandé de l’aide il y a deux ans. A l’époque, nous avions très importants en cours au Burkina, mais aujourd’hui, nous avons pu, dans un premier temps, financer deux crèches, à hauteur de 5 000 euros ! Une nécessité pour que les parents puissent laisser leurs enfants en lieu sûr pendant leur heures de travail. Ainsi, les plus jeunes ne traînent pas avec leur aînés et évitent les influences de la rue."

    © Christophe Bouvier

    Chaque année, la grande tombola !

    Une idée simple et qui a fait ces preuves pour récolter des fonds. Celle de Graines de joie, dotée de plusieurs voyages, est une réussite. Avec près de 4420 billets vendus pour cette année, les membres de l’association peuvent se réjouir. Les 8840 euros récoltés permettront de construire un dispensaire pour enfants dans les villages de Guigmtenga et Mougnissin au Burkina Faso afin de leur permerttre un accès aux soins. Les gagnants ont reçu des mains de Charles Kaboré, joueur de l’Olympique de Marseille, des séjours en Guadeloupe, en Corse et des week-ends au ski.

    L’association organise chaque année une tombola en déterminant toujours à l’avance comment seront utilisé les fonds collectés. Ainsi, les participants sont sensibilisés lors de l’achat du ticket et participent concrêtement à un projet. C’est également une occasion pour se réunir et discuter de l’association autours d’un buffet !

    Appels aux dons !

    La prochaine mission en Roumanie est déjà prévue pour le mois de septembre prochain. Toute l’équipe, très heureuse de cette première rencontre avec les enfants et le personnel du centre, souhaite apporter des vêtements chauds pour l’hiver aux enfants de Bucarest et du centre Gepetto. Tous les dons et bénévoles sont les bienvenus !

    Téléchargez le bulletin de soutien sur le site :

    www.grainesdejoie.eu

    Vidéos des missions précedentes :

    Mission au Brésil

    Mission Burkina Faso

  • Commentaires sur l'article :

  • Graines de joie au Burkina posté le 23 février 2010 par ERIC
    Merci de me donner le contact a ouaga pour amener du materiel , je suis steward a Air france et me rends souvent au burkina ; salutations

    Graines de joie au Burkina posté le 27 octobre 2010 par Gellina Marsdet
    Je suis en train de rédiger une essay papers en communication organisationnelle mon sujet depuis un certain temps maintenant. Il s’agit de la façon dont les organisations utilisent les sites Internet afin de communiquer à leurs membres. Ce site est un exemple précis de celui-ci et je suis vraiment heureux que j’ai pu trouver celui-ci pour ajouter à mes références.


Soutenez-nous ::  Contactez-nous ::  lien vers site spip ::  lien vers flux rss ::  connexion
Mentions légales - Copyright © 2008 Nouveaux-Mondes Tous droits réservés.