• Rencontre avec l’association ADRA

  • 18 juillet 2008, nous sortons enfin de l’étouffante circulation de Bucarest. Direction le petit village de Misléa, à 90 kilomètres au nord de la capitale roumaine. C’est une toute autre Roumanie qui s’offre à nous ! Si la circulation reste dense et souvent difficile, nous découvrons une campagne enchanteresse : des champs à perte de vue, des meules de foin par milliers, des paysans qui coupent encore les cultures à la faux, de nombreuses charrettes tirées par des chevaux… Après presque 3 heures de route, nous atteignons enfin le petit village de Misléa.

    Nous avons rendez vous avec de jeunes français présent dans un orphelinat depuis déjà une dizaine de jours. Au programme : Le nettoyage de la rivière qui traverse le village et borde l’orphelinat afin de sensibiliser les enfants mais aussi l’ensemble des habitants de la commune aux problèmes environnementaux.

    Ce projet humanitaire, lancé un an auparavant, est enfin devenu réalité grâce à leurs propres efforts, et avec l’aide d’ADRA-France et le Programme Jeunesse en Action financé par la Commission européenne.

    Sur place, le constat est accablant ! La chaleur de l’été a asséché le lit de la rivière et laisse apparaître des déchets par milliers : bouteilles vides, verres, plastiques, vieux tissus, emballages alimentaires… Et que penser des traces de pétrole provenant de l’usine en amont ? Des eaux contaminées, pleines de détritus, et des autorités qui semblent peu sans soucier, mais il en faudra plus pour démotiver les jeunes volontaires et les enfants de l’orphelinat, tous dévoués à l’idée de rendre à la rivière son aspect naturel.

    Après avoir partagé un déjeuner avec l’ensemble des résidants, il est temps de se mettre au travail et de nous équiper de la tête aux pieds. Dans la joie et la bonne humeur, la rivière est assaillie et fait doucement peau neuve. Les sacs se remplissent et s’accumulent. Deux heures plus tard, un camion est déjà prêt à partir à la déchetterie.

    L’opération est un succès. Sur l’ensemble du séjour, c’est près de 2 kilomètres de rivière qui ont été nettoyés et 160 sacs remplis. La satisfaction d’un projet réussi et d’une mission accomplie, les remerciements des villageois comme plus belle récompense. Le séjour a également permis de mettre en avant les enjeux d’une nature préservée : nombreux jeux ludiques pour les enfants, organisation d’une kermesse réunissant orphelins et familles du village pour une meilleure compréhension, installation de poubelles, ainsi qu’un exposé sur le cycle de l’eau. Les rencontres ont aussi été l’occasion d’un immense échange culturel. Découvertes, excursions et visites ont permis le partage et l’entraide, et fait naître une belle amitié entre les volontaires et les habitants.

    La journée s’achève, heureux d’avoir pu faire la connaissance des enfants roumains et des volontaires français, d’avoir passé cet après-midi en leur compagnie, et fier d’avoir pu participer à notre manière à cette initiative, nous reprenons la route, toujours à la poursuite d’une nouvelle action positive.

  • Commentaires sur l'article :

  • Rencontre avec l’association ADRA posté le 25 mars 2009 par RAF21
    Eh ben ! Heureusement qu’il existe ce genre d’associations ! Bravo ! (et merci !)

    Rencontre avec l’association ADRA posté le 9 décembre 2009 par Laetitia
    Que signifie A.D.R.A. ? J’ai cherché sur le web, et il y a plusieurs associations ayant ce nom. Merci !

    Rencontre avec l’association ADRA posté le 21 février 2011 par Brina Leroux (Directrice ADRA France)

    Super le reportage ! Mais la vidéo ne semble plus fonctionner ?

    ADRA signifie Adventist Development and Relief Agency (Agence adventiste d’aide et de développement) : www.adra.fr


Soutenez-nous ::  Contactez-nous ::  lien vers site spip ::  lien vers flux rss ::  connexion
Mentions légales - Copyright © 2008 Nouveaux-Mondes Tous droits réservés.