Nouveaux Mondes http://www.nouveaux-mondes.org/ fr Les Embruns - Le plus grand vignoble bio de France http://www.nouveaux-mondes.org/Les-Embruns-Le-plus-grand-vignoble.html <iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x1bj21t" allowfullscreen></iframe><br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/x1bj21t_les-embruns-le-plus-grand-vignoble-bio-de-france_lifestyle" target="_blank">Les Embruns, le plus grand vignoble BIO de France</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/terroirsproduction" target="_blank">terroirsproduction</a></i> Société> 2014-05-19T09:48:45Z text/html fr Julien Dumont 5ème Salon Des Solidarités http://www.nouveaux-mondes.org/5eme-Salon-Des-Solidarites.html Le Salon Des Solidarités revient au printemps 2014 : •3 jours pour s'informer sur la solidarité internationale et venir à la rencontre des acteurs français et européens, •250 exposants, ONG et entreprises, issus des différents secteurs de la solidarité, •30 000 visiteurs attendus (19 000 en 2012), •Un parc d'exposition central de renommée internationale : Paris - Porte de Versailles, •Un programme d'animations et de conférences riche et varié, •L'occasion unique de rencontrer les professionnels de l'aide humanitaire et du développement et de découvrir comment s'impliquer à leurs côtés. Agenda> 2013-04-23T15:57:22Z text/html fr Bruno Tallut Le Z.O.B. à Madagascar http://www.nouveaux-mondes.org/Le-Z-O-B-a-Madagascar.html <p class="spip">Ce Zébu sera cédé en location-vente à une famille qui pourra l'utiliser pour produire du lait, labourer sa terre, engendrer des veaux ou tirer une charrette et produire du fumier naturel.</p> <p class="spip">Votre investissement vous donne droit à l'ouverture d'un P.E.Z (Plan Epargne Zébu ou Zolidarité). Vous serez le propriétaire de la bête et non pas son parrain !</p> <p class="spip">Le paysan, au terme de deux ou trois années de remboursements mensuels, deviendra à son tour le propriétaire de l'animal. Votre capital sera alors réinvesti dans d'autres projets de développement agricole à Madagascar, sauf si vous souhaitez un remboursement en Ariary, la monnaie Malgache, avec intérêts, en vous rendant personnellement au siège social du Z.O.B muni de votre certificat de propriété original. Votre capital et intérêts seront disponibles pour remboursement après deux années, avec une limite de cinq ans à partir de la date de votre investissement.</p> <p class="spip">Le Z.O.B cible son action en direction des paysans les plus démunis qui n'ont accès à aucune autre source institutionnelle de financement.</p> <p class="spip">Tout en favorisant l'agriculture biologique et l'élevage traditionnel, le ZOB met en place un système de financement original où l'investisseur est en relation avec l'utilisateur des fonds placés. Vous connaîtrez l'usage qui sera fait de votre Zébu, ainsi que l'adresse de sa famille d'accueil. Nous espérons que vous lui rendrez visite pour lui caresser le nez et vous enquérir de sa bonne santé.</p> <p class="spip">Vous aurez aussi la possibilité de flatter la croupe de votre P.E.Z, contrairement à un quelconque « Plan Epargne Ecureuil », animal virtuel ne vous offrant que de maigres noisettes à toucher.</p> <p class="spip">Nous concevons la souffrance légitime que vous endurerez du fait de l'éloignement de votre zébu. C'est pourquoi vos pourrez admirer le visage souriant de votre bovin sur le site www.zob-madagascar.org, seul, ou en compagnie de vos amis admiratifs.</p> <p class="spip">Un Zébu est aussi le cadeau idéal que vous pouvez offrir à vos amis les plus blasés. Même les êtres les plus dégénérés par la société de consommation et les plus renfrognés à l'égard du beau, du bien et de la nature verront leur visage s'éclairer à la pensée de posséder ce noble animal qui portera leur nom.</p> <p class="spip">Stéphane Geay Fondateur</p> <p class="spip"><a href="http://www.zob-madagascar.org" class="spip_out" target="_blank"">http://www.zob-madagascar.org</a></p> Economie> 2010-11-30T21:26:47Z text/html fr Bruno Tallut Enfants d'Haïti, l'urgence continue http://www.nouveaux-mondes.org/Enfants-d-Haiti-l-urgence-continue.html <p class="spip">Trois mois après le séisme qui a dévasté la région de Port-au-Prince, les enfants sont toujours dans une situation de grande précarité qui ne leur permet de surmonter le traumatisme. Ils n'ont pas encore pu retrouver le chemin de l'école, faute de bâtiments reconstruits et d'équipes éducatives reformées. Dans une situation encore très incertaine, le projet Nap Vanse, soutenu par l'ONG Aide et Action, ouvre de nouvelles perspectives d'avenir aux enfants et à leurs familles et confirme son appel à la générosité du grand public.</p> <p class="spip">« Le séisme du 12 janvier a laissé des milliers d'enfants sans école et sans encadrement sécurisant. A longueur de journée, dans les camps de fortune de la capitale, des milliers d'entre eux inventent malgré tout des jeux dans un environnement insalubre, entourés d'eaux usées » témoigne Alain-George Bangoura, directeur d'Aide et Action en Haïti.</p> <p class="spip">Beaucoup d'enfants souffrent encore de traumatismes psychiques graves qu'ils ne pourront surmonter sans un accompagnement spécifique : « Peur du béton – car plusieurs écoles ont enseveli leurs camarades et leurs maîtres - , poursuit Alain-George Bangoura, peur du moindre bruit. Ces enfants vivent aussi le cauchemar des répliques sismiques quotidiennes et ne parviennent pas à faire le deuil de leurs camarades et de leurs proches brutalement décédés, amputés ou disparus ».</p> <p class="spip">Nap Vanse, l'espoir d'un avenir meilleur</p> <p class="spip">Pour ces milliers d'enfants, rien ne sera plus jamais comme avant. L'école pourrait contribuer à les aider, encore faut-il la remettre sur pied au plus vite. « L'année scolaire sera perdue pour tous si des dispositions ne sont pas prises au plus vite et si les enfants ne peuvent pas bénéficier de plus de soutien psychologique dans les semaines à venir » prévient Alain-George Bangoura.</p> <p class="spip">Le projet d'Aide et Action en Haïti s'appelle Nap Vanse, qui signifie « Nouveau départ » en créole. C'est un projet ambitieux mené en partenariat avec l'Université d'Etat Quisqueya, mis en place dans les camps et autour de l'Université dès mi-janvier. L'association a installé une clinique mobile et un centre de santé pour les soins aux enfants et aux familles. Des activités ludiques pour les enfants (jeux collectifs, théâtre, chants, projection de films…) sont également organisées, parallèlement à des enseignements fondamentaux (lecture, écriture, calcul…). Les contenus des apprentissages des espaces Nap Vanse et leur suivi pédagogique sont définis avec le Ministère de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle haïtien.</p> <p class="spip">Les centres Nap Vanse sont ouverts aux parents et aux tuteurs qui peuvent y recevoir des informations et des formations en réponse aux situations rencontrées : santé et hygiène, nutrition, prévention IST-VIH, suivi des enfants traumatisés, appuis psychologiques aux familles à travers des groupes de parole, aménagement des camps…</p> <p class="spip">Depuis le séisme, l'association fortement mobilisée, s'est engagée pour participer à la reconstruction de l'ensemble du système éducatif : elle a effectué le recensement des écoles détruites à Port-au-Prince et réoriente ses projets pour organiser le plus rapidement possible le retour à l'école des enfants. « Ce qui compte pour ces enfants et pour leurs parents c'est de retrouver au plus vite une vie normale. Dans ce contexte, réorganiser une vie scolaire est notre priorité », explique Lucette Willerval, responsable de l'urgence et post-urgence à Aide et Action.</p> <p class="spip">La générosité du grand public est une des clés de la réussite de ces projets. Pour faire un don : <a href="http://www.aide-et-action.org" class="spip_out" target="_blank"">www.aide-et-action.org</a></p> <p class="spip">A propos d'Aide et Action : L'association Aide et Action (www.aide-et-action.org) a été créée en 1981. Organisation de solidarité internationale pour le développement elle est présente dans 22 pays, en Afrique, en Asie, en Amérique Latine - Caraïbes et en Europe. Au travers de 100 programmes, Aide et Action, avec ses partenaires, contribue à l'amélioration de l'accès et de la qualité de l'éducation de plus cinq millions d'enfants et d'adultes. Agréée par le Comité de la Charte pour un don en confiance, Reconnue d'utilité publique, Aide et Action est soutenue par près de 63 000 parrains et donateurs. Agréée par le Ministère français de l'éducation nationale, Aide et Action agit pour un monde où la dignité est assurée pour toutes et tous, grâce à l'éducation, levier du développement humain. Libre de toute attache politique et religieuse, notre engagement et nos actions sont fondés, avant tout, sur les valeurs de liberté, respect, solidarité, équité, intégrité. La chaîne Aide et Action sur Youtube (http://www.youtube.com/user/aideetaction) La chaîne Aide et Action sur Dailymotion (http://www.dailymotion.com/Aide_et_Action/1) Contact presse Aide et Action : Anne Cassiot – 01 55 25 70 13</p> Education> 2010-04-12T21:04:56Z text/html fr Bruno Tallut Les Blongios, la nature en chantier http://www.nouveaux-mondes.org/Les-Blongios-la-nature-en-chantier.html <img src="http://www.nouveaux-mondes.org/IMG/arton107.jpg" alt="" align="right" width="106" height="80" class="spip_logos" /><h3 class="spip">Les chantiers de bénévoles</h3> <p class="spip">Depuis 15 ans, l'association réalise de nombreux chantiers "journée", "week-end" et "semaine" (pendant les vacances scolaires). Ces chantiers sont menés en partenariats avec des gestionnaires d'espaces naturels (Parcs naturels régionaux, Conseils généraux, ONF, CPIE,...).</p> <h3 class="spip">Les chantiers riverains</h3> <p class="spip">Il s'agit de faire participer les habitants limitrophes des espaces naturels à leur gestion. Ils y développent une fibre éco-citoyenne en participant effectivement à la vie de la cité.</p> <h3 class="spip">Les chantiers de groupes</h3> <p class="spip">Outre les chantiers pour lesquels elle interpelle le grand public, l'association travaille avec des groupes constitués (centres sociaux, club de prévention de la délinquance, intégration d'écoles ou d'équipes…), de 10 à 50 personnes, pour lesquels sont organisés des chantiers sur des thématiques spécifiques en lien avec leur projet pédagogique. Il s'agira d'accompagner les groupes en amont des chantiers par des journées de présentation avec un jeu coopératif.</p> <h3 class="spip">Que fait-on dans ces chantiers ?</h3> <p class="spip">L'association a 2 objectifs principaux : <br /> L'organisation et la réalisation de chantiers écologiques volontaires et bénévoles. Des actions concrètes de gestion sont ainsi menées directement sur les milieux naturels, le but étant de permettre la préservation et le développement des espèces animales et végétales. C'est la diversité des habitats, de la faune et de la flore qui est recherchée. <br /> La formation de ses membres aux techniques de gestion douce des milieux naturels et à la découverte de ces milieux... au sein d'un groupe de personnes passionnées ou simplement sensibilisées à la protection de l'environnement, le tout dans une ambiance conviviale.</p> <p class="spip">Une multitude de possibilités s'offre à vous, pour vous lancer, voici quelques exemples :</p> <p class="spip">Les chantiers de création <br /> creusement de mares pour les amphibiens <br /> création de clairières <br /> consolidation de berges ou de digues <br /> restauration de murets de pierres sèches <br /> plantation de haies</p> <p class="spip">Les chantiers d'entretien <br /> recépage d'arbres et d'arbustes envahissants <br /> nettoyage de ruisseaux <br /> curage de mares <br /> arrachage de plantes colonisatrices exotiques et envahissantes</p> <p class="spip">Les chantiers d'aménagement <br /> pose de platelage (=parcours aménagé en bois) <br /> pose de nichoirs <br /> réalisation de micro-falaises à Martin-pêcheurs <br /> construction d'observatoire <br /> tressage de haies <br /> aménagement de blockhaus pour le gîte de chauve-souris</p> <p class="spip">Partant du constat de la fragilité des équilibres régissant les milieux naturels, patrimoine collectif, et du fait que l'homme en dépend au même titre que tout être vivant, l'action de l'association est née du besoin de réagir face aux dangers qui menacent la diversité biologique et l'épanouissement de la personne dans son environnement ainsi que de la prise de conscience de la responsabilité de chaque citoyen dans la protection du cadre de vie commun.</p> <p class="spip">Il y a sûrement un chantier près de chez vous. Et s'il n'y en a pas, c'est peut être l'occasion de tester votre réelle motivation pour la fée Nature en sollicitant les Blongios pour créer un chantier justement là…tout près…mais vous le savez bien… là où vous vous promenez le dimanche en famille. C'est le moment de réunir famille et amis.</p> <p class="spip">Au fait, « blongios », c'est le nom d'un petit héron</p> <p class="spip">Pour plus d'informations :<a href="http://www.nouveaux-mondes.org/undefined" class="spip_out" target="_blank"">www.lesblongios.fr</a></p> Environnement> 2010-02-10T21:27:23Z text/html fr Jérôme Agrech Association Salangane http://www.nouveaux-mondes.org/Association-Salangane.html <p class="spip"><a href="http://www.lamagiedeshaies.com/" class="spip_out" target="_blank"">http://www.lamagiedeshaies.com</a></p> <p class="spip">Qui sont les membres de l'association Salangane ?</p> <p class="spip">Ce sont des êtres humains qui veulent bouger et faire bouger les habitudes, pour défendre notre planète, avec enthousiasme et sans jugement culpabilisant.</p> <p class="spip">Ses objectifs :</p> <p class="spip"><img src="http://www.nouveaux-mondes.org/dist/puce.gif" width="8" height="11" alt="-" /> Faire connaître : Les espèces menacées ou protégées Les gestes respectueux de la faune La biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes.</p> <p class="spip">Montrer que certains réussissent à préserver et même à enrichir la faune et que chacun peut contribuer à la sauvegarde de la biodiversité.</p> <p class="spip">Expliquer pourquoi il est si important que l'homme vive en harmonie avec la faune et la flore qui l'entourent.</p> <p class="spip">Son action</p> <p class="spip">Partir au tour du monde à la découverte d'initiatives bénéfiques pour l'environnement et rapporter une série d'articles et de reportages en forme de témoignages des gestes les plus intéressants, les plus efficaces ou les plus étonnants.</p> <p class="spip">Un voyage à la rencontre de personne qui ont des solutions pour sauvegarder et enrichir la faune partout sur la planète.</p> <p class="spip">Pourquoi faire connaître et protéger la faune, les relations entre l'homme et la faune ?</p> <p class="spip">1 ) La faune</p> <p class="spip">1/8 des oiseaux, ¼ des mammifères, 1/3 des amphibiens qui peuplent la Terre sont menacés de disparition.</p> <p class="spip">Intuitivement, nous ressentons que l'éléphant, le rouge-gorge ou le gorille de montagne sont des trésors et qu'il est essentiel qu'ils continuent à peupler la planète.</p> <p class="spip">Des raisons rationnelles existent aussi :</p> <p class="spip">Santé, habitat, économie, ou industrie, les hommes profitent de la nature de multiples façons.</p> <p class="spip">Chaque espèce s'inscrit dans un système complexe de relations avec ses voisins. Ce qu'elle mange, par qui elle est mangée, avec qui elle collabore, les substances qu'elle synthétise et les transformations physiques ou chimiques qu'elle apporte au milieu, tout cela fait qu'une espèce interagit constamment sur les autres.</p> <p class="spip">Ainsi, en protégeant l'éléphant de la savane, on protège aussi le milieu naturel et une multitude d'espèces connues ou inconnues, séduisantes ou effrayantes. L'éléphant entretient les paysages de savane herbeuse où vivent aussi zèbres, antilopes, buffles, guépards, ou encore girafes. L'éléphant est associé aussi à une microfaune et microflore riches, invisibles mais primordiales pour le bon fonctionnement de toute cette organisation, cet écosystème.</p> <p class="spip">Maintenir la biodiversité, c'est protéger la diversité des espèces, la diversité génétique au sein d'une espèce et la diversité des milieux naturels.</p> <p class="spip">2 ) Les hommes : Acteurs de presque tous les écosystèmes de la planète</p> <p class="spip">L'homme a conquis pratiquement tous les milieux terrestres et marins. Pendant des siècles, il s'est développé en exploitant la nature. Aujourd'hui, il peut continuer à se développer s'il le fait dans le respect de la biosphère qui l'accueille.</p> <p class="spip">La Route des Animaux a pour objectif de témoigner des gestes qui vont dans le sens de la préservation des espèces animales.</p> <p class="spip">Les gestes rapportés peuvent être des gestes inscrits depuis la nuit des temps dans la tradition des peuples. Par exemple, chez les Kasua en Papouasie Nouvelle-Guinée, un chasseur ne tue qu'un seul animal par chasse, règle dictée par leurs croyances, mais ils préservent ainsi instinctivement leurs ressources vitales.</p> <p class="spip">Des initiatives plus récentes sont également intéressantes, activités menées dans le souci de préserver une ou plusieurs espèces, comme le programme de développement de Ker Kupaam dans la Réserve de Popenguine-Guéréo au Sénégal où un groupement de femmes d'un village limitrophe a enrayé la déforestation. Dans un premier temps, les oiseaux ont recolonisé les milieux, puis les antilopes sont revenues.</p> <p class="spip">Site : <a href="http://www.salangane.org" class="spip_out" target="_blank"">www.salangane.org</a></p> Environnement> 2009-10-19T10:23:34Z text/html fr Bruno Tallut Graines de joie au Burkina http://www.nouveaux-mondes.org/Graines-de-joie-au-Burkina.html <p class="spip">Graines de Joie est une association humanitaire qui a été créée en 1998 par Danielle Meyer, hôtesse Air France à l'escale Marseille-Provence. En 1993, après avoir adopté deux enfants roumains, elle décide de venir en aide aux orphelins, très vite aidée par ses amis. L'association intervient en Afrique au Burkina-Faso, au Brésil (à Rio) et en Roumanie (à Bucarest), son objectif est d'apporter aide et assistance à l'enfance en détresse. Ses actions s'inscrivent dans des projets qui participent à l'amélioration de la qualité de vie des enfants au quotidien et au développement de l'accès à l'éducation. Elles sont menées en collaboration avec les organisations locales (communautés villageoises et institutions mais aussi avec d'autres associations).</p> <p class="spip"><strong class="spip">Retour de Roumanie</strong></p> <p class="spip">Habituellement, Graines de Joie oeuvre dans la capitale (Bucarest). Pour cette mission (du 12 au 18 mai dernier), les membres de l'association se sont rendu dans le nord du pays, en Bucovine (à la frontière ukrainienne), pour rencontrer les gérants du centre social Geppetto, accueillant enfants et adolescents. Ils ont acheminé avec eux près de 180kg de vêtements d'hivers en laine, fabriqué par l'association "Tricoteuses sans Frontières". Ce centre, "très défavorisé" selon Laurent Fabri, membre actif de l'association, propose aux jeunes un accueil après l'école, un accès aux douches, une laverie et une bonne soupe. Des personnes donnent également des cours de soutien scolaire aux enfants en difficulté. "Nous nous rendons sur place pour mesurer les besoins réels des ados." Le but du voyage était, pour Graines de joie, de financer une colonie de vacances pour les 45 enfants du centre. "Un moyen de les éloigner du quotidien". L'association a donc donner immédiatement 5 000 euros pour ce projet, ainsi que 1600 euros pour clôturer le jardin et éviter les problèmes de voisinage causés par les jeux des enfants. Un autre problème se pose pour le centre : une société autrichienne, qui assure une partie des frais de fonctionnement, risque d'arrêter son partenariat. L'association Graines de joie étudie l'éventualité de parrainner l'ensemble des enfants du centre.</p> <p class="spip">Voir la vidéo de la mission en <a href="http://www.youtube.com/watch?v=kRVlWuBWwu8" class="spip_out" target="_blank"">Roumanie</a></p> <p class="spip"><strong class="spip">Quelques exemples des dernières missions</strong></p> <p class="spip"><span class='spip_document_57 spip_documents spip_documents_right' style='float:right; width:106px;'> <img src='http://www.nouveaux-mondes.org/IMG/jpg/2009_28_MARS_KAMZAKA_AU_STADE_web_web.jpg' width="106" height="160" alt="© Christophe Bouvier" title="© Christophe Bouvier" /></span> En mars dernier, toute l'équipe de Graines de Joies décollait pour le Burkina Faso, pays des hommes intègres. Seulement avec cette fois, le joueur de football de l'OM, Charles Kaboré, dans leurs bagages. Ce dernier, originaire de Bobo-Dioulasso, deuxième grande ville du Burkina, a déclaré après avoir "vu les enfants et le centre qui s'occupe d'eux" qu'il voulait les aider. Depuis décembre 2008, il est donc devenu membre actif et parrain de l'association. Lors de son dernier retour au pays, il a permis aux jeunes d'assister au match qu'il donnait aux côtés des Etalons, équipe nationale burkinabè.</p> <p class="spip">Lors de la mission au Brésil, l'association a pu une fois encore aider les enfants des favelas, en périphérie de Rio. Dans un centre géré par des missionnaires, l'équipe a pu apporter un orgue électrique à la chorale. Une chorale qui permet aux enfants d'être encadrés et de donner des concerts plutôt que de errer dans les rues de la ville. Laurent est heureux d'annoncer un nouveau projet "dans une autre favela qui nous avait demandé de l'aide il y a deux ans. A l'époque, nous avions très importants en cours au Burkina, mais aujourd'hui, nous avons pu, dans un premier temps, financer deux crèches, à hauteur de 5 000 euros ! Une nécessité pour que les parents puissent laisser leurs enfants en lieu sûr pendant leur heures de travail. Ainsi, les plus jeunes ne traînent pas avec leur aînés et évitent les influences de la rue."</p> <p class="spip"><span class='spip_document_56 spip_documents spip_documents_center' > <img src='http://www.nouveaux-mondes.org/IMG/jpg/2009_BRESIL_ENFANT_web.jpg' width="448" height="336" alt="© Christophe Bouvier" title="© Christophe Bouvier" /></span></p> <p class="spip"><strong class="spip">Chaque année, la grande tombola !</strong></p> <p class="spip">Une idée simple et qui a fait ces preuves pour récolter des fonds. Celle de Graines de joie, dotée de plusieurs voyages, est une réussite. Avec près de 4420 billets vendus pour cette année, les membres de l'association peuvent se réjouir. Les 8840 euros récoltés permettront de construire un dispensaire pour enfants dans les villages de Guigmtenga et Mougnissin au Burkina Faso afin de leur permerttre un accès aux soins. Les gagnants ont reçu des mains de Charles Kaboré, joueur de l'Olympique de Marseille, des séjours en Guadeloupe, en Corse et des week-ends au ski.</p> <p class="spip">L'association organise chaque année une tombola en déterminant toujours à l'avance comment seront utilisé les fonds collectés. Ainsi, les participants sont sensibilisés lors de l'achat du ticket et participent concrêtement à un projet. C'est également une occasion pour se réunir et discuter de l'association autours d'un buffet !</p> <p class="spip"><strong class="spip">Appels aux dons !</strong></p> <p class="spip">La prochaine mission en Roumanie est déjà prévue pour le mois de septembre prochain. Toute l'équipe, très heureuse de cette première rencontre avec les enfants et le personnel du centre, souhaite apporter des vêtements chauds pour l'hiver aux enfants de Bucarest et du centre Gepetto. Tous les dons et bénévoles sont les bienvenus !</p> <p class="spip">Téléchargez le bulletin de soutien sur le site :</p> <p class="spip"><a href="http://www.grainesdejoie.eu" class="spip_out" target="_blank"">www.grainesdejoie.eu</a></p> <p class="spip">Vidéos des missions précedentes :</p> <p class="spip"><a href="http://www.youtube.com/watch?v=OiHg3Fsl7Ck" class="spip_out" target="_blank"">Mission au Brésil</a></p> <p class="spip"><a href="http://www.youtube.com/watch?v=78imJBxQbJE" class="spip_out" target="_blank"">Mission Burkina Faso</a></p> Humanitaire> 2009-06-29T10:01:00Z text/html fr Stéphanie Benedicto Horizon Argentine http://www.nouveaux-mondes.org/Horizon-Argentine.html <p class="spip"><i class="spip">"Le projet de créer Horizon Argentine était un rêve. Il est devenu réalité grâce à l'association de personnes qui pensent qu'avec des idées, de l'optimisme et de la détermination, le monde peut changer. Horizon Argentine est une expérience humaine extraordinaire, où des personnes de tous horizons apprennent chaque jour à se rencontrer."</i> Céline Buard, Présidente.</p> <p class="spip">Depuis la crise de 2001, le pays n'a cessé de sombrer. Horizon Argentine s'est donc donné pour mission de soutenir les enfants scolarisés tout au long de l'année, en partenariat avec l'association locale "En Accion".</p> <p class="spip">60% du budget de l'association est reservé aux bourses données aux enfants, 21% sont destiné aux sorties pédagogiques, 11% aux ateliers divers, 5% à la santé et 3% aux frais de fonctionnement.</p> <p class="spip"><strong class="spip">Un programme éducatif</strong></p> <p class="spip">Les bénévoles proposent aux enfants diverses activités : journalisme, photographie, cinéma, géographie, sport... Environs 400 enfants, âgés de 5 à 15 ans, profitent des ateliers organisés par les bénévoles. Les bourses d'études de 500 euros sont versées aux adolescents les plus démunis. Entre 2006 et 2007, 12 d'entre eux ont pu poursuivre des études supérieures, seulement 10 en 2008.</p> <p class="spip"><strong class="spip">Enjeu essentiel : la santé</strong></p> <p class="spip">Horizon Argentine a mis en place un programme de pôle nourriture afin de permettre aux enfants de goûter ainsi qu'un pôle sanitaire qui achète et distribut les médicaments de première urgence aux pharmacies !</p> <p class="spip"><strong class="spip">"En Accion"</strong></p> <p class="spip">L'association argentine est composée de 18 professionnels accompagnés de 80 volontaires ! Grâce à elle, ce sont 700 familles, 280 jeunes et 800 enfants de quartier qui peuvent accéder à l'éducation, au sport ou encore à l'art. Plus d'information <a href="http://www.enaccion.org" class="spip_out" target="_blank"">ICI</a></p> <p class="spip"><strong class="spip">Recherche de bénévoles</strong></p> <p class="spip">Comme chaque année, l'association Horizon Argentine recherche des bénévoles pour l'été. Du 19 juillet au 14 août, les bénévoles sont invités à participer à l'éducation, la mise en place d'événements ou l'organisation de sorties pédagogique. Plus d'information pour devenir bénévole <a href="http://www.horizonargentine.com/index.php" class="spip_out" target="_blank"">ICI</a></p> Education> 2009-06-16T10:55:16Z text/html fr Stéphanie Benedicto Lutter pour le reboisement au Togo http://www.nouveaux-mondes.org/Lutter-pour-le-reboisement-au-Togo.html <p class="spip">En octobre dernier, un petit groupe de bénévoles s'étaient réunis à la sortie d'un centre commercial à Issy les Moulineaux. Leur mission était de vendre une petite carte « 1 euro pour 1 arbre ». Soucieux de l'environnement, ils se sont relayés et ont persistés pendant une semaine. « Ce fut une véritable réussite, explique Jeannette Rouhaud, présidente de l'association. Nous avons pu recueillir 1200 euros et clôturer un hectare d'arbre ! » L'association espère renouveler l'opération cette année « peut être plus sous la forme d'une vente d'objets artisanaux ». L'association a également pu distribuer 7 000 jeunes arbres d'environs 15 cm aux villageois et « il nous reste 3 hectares à planter en juin prochain. Nous profiterons du 1juin, journée nationale de l'arbre au Togo, pour commencer l'opération ! »</p> <p class="spip"><strong class="spip">Le bois, unique source d'énergie</strong></p> <p class="spip">Depuis 2007 et les violentes inondations qui ont emporté une partie de la végétation sur leur passage, le Togo connait une carence en bois. Il devient de plus en plus difficile d'en trouver. Les femmes vendent les racines des arbres pour se faire un peu d'argent. « Le bois est l'unique source d'énergie. On s'en sert pour faire la cuisine. On peut désormais acheter sur les marchés des tiges de mil et de maïs alors qu'il faudrait les laisser en terre pour la prochaine récolte... » explique Jeannette. « Ce n'est pas dans la tradition africaine de replanter les arbres ! » Une fois plantés, les arbres doivent également être protégé. Les clôtures sont très importante car lorsque les récoltes se terminent, les Togolais relâchent leurs animaux qui se font « une joie de dévorer les jeunes pousses. Et les troupeaux des Peuls, peuple nomade africain, piétinent les plantations. » Autant de causes pour une déforestation grandissante...</p> <p class="spip"><strong class="spip">Objectif éducation</strong></p> <p class="spip">L'association Les Amis de Daluag de Dapaong propose aussi des fonds pour soutenir l'éducation dans la région de Tône. Les financements ont permis la construction d'une bibliothèque à Dapaong (ville dépendante de la préfecture de Tône). Ils ont également envoyé plus de 1500 kg de livres scolaires l'an dernier.</p> <p class="spip"><strong class="spip">Contacts de l'association :</strong></p> <p class="spip">Les Amis de Daluag et Dapaong</p> <p class="spip">9 villa Marguerite</p> <p class="spip">92130 Issy les Moulineaux</p> <p class="spip">01.46.45.09.71</p> <p class="spip">jrouhaud@club-internet.fr</p> Environnement> 2009-06-02T15:27:46Z text/html fr Stéphanie Benedicto Association - Pour un Sourire d'Enfant - Cambodge http://www.nouveaux-mondes.org/Soiree-de-sensibilisation-Lundi-22.html <p class="spip">Dans un pays ravagé par 25 ans de guerre et un terrible génocide, oublié des médias et de la communauté internationale, les enfants vivent dans des conditions très dures. Obligés de travailler, le plus souvent comme chiffonniers, ils n'ont accès ni à l'éducation ni à un système de santé.</p> <p class="spip">L'association Pour un Sourire d'Enfant travaille principalement sur deux axes : former les enfants à un métier stable et pérenne ; collaborer avec les différents acteurs cambodgiens. Ainsi, PSE travaillent avec plus de 450 salariés locaux qui continueront l'action de l'association sur place.</p> <p class="spip"><strong class="spip">6000 enfants aidés</strong></p> <p class="spip">Aujourd'hui, PSE nourrit, soigne, scolarise et forme à un métier plus de 6000 enfants et jeunes repérés par l'équipe sociale à Phnom-Penh, Siem Reap et Sihanoukville. Très pauvres, ils étaient contraints de travailler dans des conditions dangereuses, souvent maltraités. PSE gère également un centre de rattrapage scolaire où 1000 enfants rattrapent, chaque année, l'équivalent de deux niveaux d'études.</p> <dl class='spip_document_66 spip_documents spip_documents_center' > <dt><a href="http://www.nouveaux-mondes.org/IMG/jpg/jeune_fille.jpg" title='JPG - 11.8 ko' type="image/jpeg"><img src='http://www.nouveaux-mondes.org/local/cache-vignettes/L150xH88/jeune_fille-02ce2.jpg' width='150' height='88' alt='JPG - 11.8 ko' /></a></dt> </dl> <p class="spip"><strong class="spip">Un financement privé</strong></p> <p class="spip">99% du budget est financé par le secteur privé. Toutes les actions nécessaires pour la prise en charge des enfants sont assurées par les parrainages (dons réguliers). Les investissements, qui représentent les achats de terrain et les constructions de bâtiments, viennent de fondations, mécènes, entreprises et particuliers. Pour un Sourire d'Enfant reverse près de 95% de son budget directement aux enfants !</p> <p class="spip">Site de l'association <a href="http://pse.asso.fr/index.php" class="spip_out" target="_blank"">Pour un Sourire d'Enfant</a></p> Education> 2009-06-02T10:27:29Z text/html fr Stéphanie Benedicto Développement sans frontières (DSF) http://www.nouveaux-mondes.org/Developpement-sans-frontieres-DSF,99.html <img src="http://www.nouveaux-mondes.org/IMG/arton99.gif" alt="" align="right" width="140" height="119" class="spip_logos" /><p class="spip">Développement Sans Frontières est née d'un constat simple : beaucoup de demande d'aide dans les pays du sud, beaucoup de volontaires dans ceux du nord et pourtant peu de communication, d'échange. Les arnaques de l'humanitaire sont devenues un business. Alors pour contrer cela, l'association devient un lien entre le nord et le sud. En mars dernier, l'association envoyait son 100ème volontaire. Afin de vraiment participer à un développement durable, DSF favorise les formations sur le terrain afin que les populations locales puissent reprendre le projet de manière autonome. C'est pourquoi les volontaires doivent impérativement être formés avant de partir. Le "faire faire" est une partie du principe de volontariat équitable mis en place par l'association.</p> <p class="spip"><strong class="spip">DSF propose plus de 300 missions dans plus de 30 pays !</strong></p> <p class="spip">Pour les volontaires, initiés ou non, DSF explique comment être financé dans sa démarche. Mais attention, les missions proposées peuvent nécessiter certaines compétences et une facilité d'adaptation dans un pays, une culture, très différents de la France. DSF prend soin d'étudier chaque candidature à travers un CV, une lettre de motivation... Qu'il transmet ensuite à l'association qui correspondrait le mieux au profil du volontaire.</p> <p class="spip"><strong class="spip">Les missions</strong></p> <p class="spip">De deux mois, un an ou sans limite, les offres ne manquent pas. Il est possible, par exemple, de s'envoler pour un orphelinat du Bangladesh et proposer des activités aux enfants, et ce avec très peu de compétences requises, ou encore de sensibiliser aux droits de l'homme au Guatemala... Bref, chacun peut trouver un domaine de compétence adéquat à son expérience et ses envies.</p> <p class="spip">Pour plus d'information, rendez-vous sur le <a href="http://www.developpementsansfrontieres.org/fr/Pages/default.aspx" class="spip_out" target="_blank"">site de DSF</a></p> Humanitaire> 2009-05-28T17:35:14Z text/html fr Stéphanie Benedicto Papili, une entreprise différente http://www.nouveaux-mondes.org/Papili-une-entreprise-differente.html <img src="http://www.nouveaux-mondes.org/IMG/arton95.jpg" alt="" align="right" width="140" height="124" class="spip_logos" /><p class="spip">« Acheter chez Papili, c'est vouloir acheter autre chose pour son enfant. Bien que les produits soient parfois un peu plus cher, il faut savoir que l'on achète responsable. C'est un investissement pour l'avenir, pour nos enfants et les enfants du sud. Ce n'est pas facile mais on ne peut pas dire que cela soit un opération commando. » Fondatrice de Papili, Lucile Bernadac dit s'être associé à de grandes enseignes pour toucher un plus large public mais surtout « pour avoir des audits sur le terrain et posséder cette légitimité. Pour agir sur le terrain, il faut le connaître. C'est pour quoi nous nous rendons régulièrement auprès de nos producteurs afin de comprendre leur besoins réels. »</p> <p class="spip"><strong class="spip">Une lutte « sportive »</strong></p> <p class="spip"><span class='spip_document_65 spip_documents spip_documents_center' > <img src='http://www.nouveaux-mondes.org/IMG/jpg/porteuses_WEB.jpg' width="448" height="336" alt="" /></span> Un des projets actuel de Papili est de réglementer les filières de coton africaines. Une lutte établie sur plusieurs fronts : tout d'abord empêcher les différents lobby du marché des OGM à s'implanter dans la région de la ceinture verte africaine. Grâce à leur démarche, appuyée par les ONG travaillant dans le secteur, le gouvernement sénégalais a déclaré la région de « Zone verte, sans OGM » au début de l'année 2009. Une grande victoire après un combat « hautement sportif » selon Lucile. Un autre problème compliquait le commerce de « l'or blanc » en Afrique : il n'existait aucun statut concernant la graine de coton. La fleur et la graine de coton sont séparées après la vente. L'acheteur gardait la fleur pour le tissage et revendait la graine au paysan. « Les sociétés de transformations profitait ainsi des producteurs locaux, explique Lucile. Désormais, un contrat passé avec le Sénégal devrait résoudre ce problème. »</p> <p class="spip"><strong class="spip">Un commerce autonome</strong></p> <p class="spip">Papili souhaite également permettre aux producteurs locaux de lancer un commerce autonome. Aujourd'hui, la transformation du coton ne s'effectue pas en Afrique. Bénéficier des compétences pour la confection entière du coton permettrait de relancer l'économie du coton. Les femmes pourraient alors intégrer la filière en participant à toutes les tâches de transformations : filature, tissage et confection. Pour y parvenir, Papili essaie de revenir à un mode de fabrication traditionnel qui permettrait de s'implanter sur le marché locale.</p> <p class="spip"><span class='spip_document_64 spip_documents spip_documents_right' style='float:right; width:448px;'> <img src='http://www.nouveaux-mondes.org/IMG/jpg/carde_web.jpg' width="448" height="336" alt="" /></span></p> <p class="spip">Boutique en ligne <a href="http://www.papili.org/accueil.php" class="spip_out" target="_blank"">Papili</a></p> Economie> 2009-05-24T19:36:45Z text/html fr Stéphanie Benedicto Solidarités : "l'eau : une urgence humanitaire" http://www.nouveaux-mondes.org/Solidarites-l-eau-qui-tue-l-eau.html <p class="spip">L'association Solidarités souhaite sensibiliser le grand public sur les problèmes d'accès à l'eau potable dans le monde. Pour cela, elle met en ligne un reportage sur les conditions de vie en Afghanistan. Le jeune Mokhtar est obligé de parcourir chaque jour 1 km pour ramener 20 litres d'eau à sa famille. Pourtant ils en auraient besoin de 50. Un traffic de l'eau potable s'est mis en place, laissant les plus pauvres sur la touche. Aujourd'hui, 900 millions d'êtres humains n'ont pas accès à l'eau potable. Des maladies comme le choléra, la diarrhée ou encore la pneumonie, causées par une eau insalubre, entraînent la mort 8 millions de personnes chaque année, essentiellement des enfants.</p> <p class="spip">Actif dans le domaine de l'eau, Solidarités a mis en place une méthode de filtration naturelle. Au Tchad, les populations pourront désormais filtrer l'eau grâce … au sable ! Un système de filtre au sable, puis au gravier, permettrait de fournir une famille de 5 personnes en eau potable pour la modique somme de 40 euros. Une manière simple, efficace et peu chère de sauver des vies.</p> <p class="spip">Pour en savoir plus sur les actions de l'association ou faire un don : <a href="http://www.solidarites.org" class="spip_out" target="_blank"">Site officiel Solidarités</a></p> <p class="spip">Film <a href="http://www.dailymotion.com/solidarites" class="spip_out" target="_blank""> « l'eau qui tue, l'eau qui sauve : une urgence humanitaire »</a></p> Humanitaire> 2009-05-13T13:47:13Z text/html fr Stéphanie Benedicto "Zéro déforestation" au cœur de l'Amazonie http://www.nouveaux-mondes.org/Zero-deforestation-une-association.html <p class="spip"><span class='spip_document_60 spip_documents spip_documents_center' > <img src='http://www.nouveaux-mondes.org/IMG/jpg/vue_aerienne.jpg' width="400" height="268" alt="" /></span></p> <p class="spip">Des arbres géants, des rivières sombres et pénétrantes, des serpents qui glissent entre les branchages, des hommes, des femmes, des peuples entiers avec leurs coutumes, leur culture. Tous sont menacés par la déforestation. La forêt amazonienne représente à elle seule un tiers des forêts tropicales dans le monde. « Le poumon de la terre » est aujourd'hui en péril... La conséquence la plus connue de la déforestation est l'émission de CO2. Les arbres ne jouent plus leur rôle de stockage et l'effet de serre en sort aggravé. Malheureusement, il existe de nombreuses autres conséquences. La forêt amazonienne est la principale réserve de la biosphère et également une source potentielle de nouveaux médicaments, déjà utilisée par ses quelques 20 millions d'habitants. Les experts s'accordent à dire qu'au rythme actuel, l'Amazonie aura totalement disparu de la planète d'ici 2070.</p> <p class="spip"><strong class="spip">Arutam</strong>, association porteuse du projet « Zéro Déforestation » souhaite préserver la forêt, aussi bien la faune et la flore que les populations locales. Dans un premier temps, elle vise à restituer par la voix judiciaire les terres dérobées aux Indiens par les compagnies pétrolières. Ainsi, après 500 ans d'exploitation, les Indiens pourront enfin récupérer leurs territoires et préserver leur forêt. Ils souhaitent mettre en place des programmes de gestion de l'environnement, d'éducation bilingue, médicale, ou encore la mise en place d'un commerce équitable grâce à l'artisanat local.</p> <p class="spip"><span class='spip_document_59 spip_documents spip_documents_center' > <img src='http://www.nouveaux-mondes.org/IMG/jpg/indien.jpg' width="231" height="350" alt="" /></span></p> <p class="spip">Arutam organise également des voyages solidaires en plein coeur de la plus grande forêt du monde. Le voyageur pourra rencontrer les Indiens d'Amazonie et comprendre les réalités. Un séjour initiatique dont la moitié des bénéfices sera directement remis aux populations locales.</p> <p class="spip">Pour faire un don, devenir bénévole ou partir en voyage solidaire : <a href="http://www.zero-deforestation.org/ralentir-changement-climatique-deforestation-evitee.php" class="spip_out" target="_blank"">site officiel</a></p> Environnement> 2009-05-13T13:36:30Z text/html fr Stéphanie Benedicto Association Aide et Action http://www.nouveaux-mondes.org/Association-Aide-et-Action.html <SCRIPT type="text/javascript"> movieName="miss_france"; playerWidth=520; playerHeight=390; </SCRIPT> <SCRIPT src="http://www.nouveaux-mondes.org/videos/NM/javascript/createObject43.js" type="text/javascript"> </SCRIPT> <p class="spip"><strong class="spip">La charte d'Aide et Action :</strong></p> <p class="spip">"Nous agissons pour un monde où la dignité est assurée pour toutes et tous, grâce à l'éducation, levier du développement humain. Notre engagement et nos actions sont fondés, avant tout, sur les valeurs de liberté, respect, solidarité, équité, intégrité."</p> <p class="spip">L'éducation dans le monde, une situation d'urgence • Dans le monde, 80 millions d'enfants en âge d'aller à l'école primaire en sont exclus • Parmi les enfants qui sont à l'école, plusieurs millions ne complèteront peut-être jamais leur éducation primaire ou la finiront sans même acquérir les compétences de base (1/3 des enfants dans les pays d'Afrique subsaharienne) • 781 millions d'adultes sont dépourvus de compétences minimales en matière d'alphabétisme : 18% d'analphabètes dans le monde • Les femmes constituent 2/3 des adultes ne sachant ni lire ni écrire (63% en 1990) • 218 millions. C'est le nombre d'enfants dont le travail est à abolir ; ce qui représente 13.9% des enfants de 5 à 17 ans dans le monde (dernières études de l'Organisation Internationale du Travail) Source : Rapport du suivi de l'Education Pour Tous - Unesco – 2007</p> <p class="spip"><strong class="spip">Aide et Action, une ONG de développement</strong></p> <p class="spip">Aide et Action développe dans chaque pays où elle intervient des programmes adaptés aux besoins des populations. Le parrainage est l'un des moyens qu'elle propose pour aider ces enfants à retrouver le chemin de l'école et les populations à se développer. Grâce à l'école, ils peuvent acquérir des connaissances et compétences, outils de leur vie future. L'école joue un rôle essentiel dans le développement de l'enfant, mais également dans le développement de sa communauté et de son pays. L'enfant scolarisé devient l'ambassadeur de sa communauté.</p> <p class="spip"><strong class="spip">Un nouveau partenariat pour l'association</strong></p> <p class="spip">Recyclelivre, première plate-forme Web d'enlèvement gratuit de livres, s'engage à reverser 10% de son chiffre d'affaire à l'association pour l'année 2008/2009. L'association Aide & Action pourra ainsi financer de nouveaux programmes d'éducation à travers le monde.</p> <p class="spip">Recyclelivre, entreprise créée fin 2008, récupère les livres des particuliers afin de les revendre sur Internet. Un moyen d'instaurer un cercle vertueux permettant l'accès à la lecture à des tarifs raisonnables. L'entreprise reverse 10% de son chiffre d'affaire à des associations. Cette année, elle a choisit de reverser l'intégralité des fonds collectés à Aide & Action !</p> <p class="spip">Aide et Action :</p> <p class="spip">• travaille sur place avec les acteurs locaux : enseignants, communautés villageoises, parents d'élèves, ONG locales...</p> <p class="spip">• encadre et accompagne la réalisation des projets avec des équipes Aide et Action recrutées dans les pays d'intervention</p> <p class="spip">• implique et responsabilise les communautés : leur apprendre à "faire eux-mêmes" plutôt que "faire à leur place" pour pérenniser les projets et favoriser l'autonomie des populations. Qu'est-ce que le parrainage ?</p> <p class="spip">Le parrainage va au-delà du don. Il tisse un lien fort de solidarité entre les personnes et les cultures. Aide et Action propose différentes formes d'engagement selon le type de parrainage, parmi lesquelles :</p> <p class="spip"> le parrainage individuel pour ceux qui souhaitent suivre la scolarité d'un enfant de façon personnalisée, pendant 6 à 8 ans. <br /> le parrainage de projet pour être en contact avec les acteurs qui agissent sur le terrain (maîtres de classe, responsables de projets…) pendant 3 à 5 ans.</p> <p class="spip">Liens vidéos :</p> <p class="spip">Rachel Legrain Trapani, Miss France 2007, soutient Aide et Action. Elle nous a accordé une interview pour nous parler de son engagement et de sa rencontre avec la petite fille qu'elle parraine au Sénégal.</p> <p class="spip">Florent Marcoux, responsable d'Aide et Action France, nous présente les missions actuelles et les orientations futures.</p> <p class="spip">Aide et Action - 53 Boulevard de Charonne - 75545 PARIS Cedex 11 Tel : 01 55 25 70 00 - Fax : 01 55 25 70 29 - info@aide-et-action.org</p> Education> 2009-05-12T12:58:00Z text/html fr Bruno Tallut Rencontre avec l'association ADRA http://www.nouveaux-mondes.org/Rencontre-avec-l-association-ADRA.html <p class="spip">18 juillet 2008, nous sortons enfin de l'étouffante circulation de Bucarest. Direction le petit village de Misléa, à 90 kilomètres au nord de la capitale roumaine. C'est une toute autre Roumanie qui s'offre à nous ! Si la circulation reste dense et souvent difficile, nous découvrons une campagne enchanteresse : des champs à perte de vue, des meules de foin par milliers, des paysans qui coupent encore les cultures à la faux, de nombreuses charrettes tirées par des chevaux… Après presque 3 heures de route, nous atteignons enfin le petit village de Misléa.</p> <p class="spip">Nous avons rendez vous avec de jeunes français présent dans un orphelinat depuis déjà une dizaine de jours. Au programme : Le nettoyage de la rivière qui traverse le village et borde l'orphelinat afin de sensibiliser les enfants mais aussi l'ensemble des habitants de la commune aux problèmes environnementaux.</p> <SCRIPT type="text/javascript"> movieName="roumanie_adra_nv"; playerWidth=520; playerHeight=350; </SCRIPT> <SCRIPT src="http://www.nouveaux-mondes.org/videos/NM/javascript/createObject43.js" type="text/javascript"> </SCRIPT> <p class="spip">Ce projet humanitaire, lancé un an auparavant, est enfin devenu réalité grâce à leurs propres efforts, et avec l'aide d'ADRA-France et le Programme Jeunesse en Action financé par la Commission européenne.</p> <p class="spip">Sur place, le constat est accablant ! La chaleur de l'été a asséché le lit de la rivière et laisse apparaître des déchets par milliers : bouteilles vides, verres, plastiques, vieux tissus, emballages alimentaires… Et que penser des traces de pétrole provenant de l'usine en amont ? Des eaux contaminées, pleines de détritus, et des autorités qui semblent peu sans soucier, mais il en faudra plus pour démotiver les jeunes volontaires et les enfants de l'orphelinat, tous dévoués à l'idée de rendre à la rivière son aspect naturel.</p> <p class="spip">Après avoir partagé un déjeuner avec l'ensemble des résidants, il est temps de se mettre au travail et de nous équiper de la tête aux pieds. Dans la joie et la bonne humeur, la rivière est assaillie et fait doucement peau neuve. Les sacs se remplissent et s'accumulent. Deux heures plus tard, un camion est déjà prêt à partir à la déchetterie.</p> <p class="spip">L'opération est un succès. Sur l'ensemble du séjour, c'est près de 2 kilomètres de rivière qui ont été nettoyés et 160 sacs remplis. La satisfaction d'un projet réussi et d'une mission accomplie, les remerciements des villageois comme plus belle récompense. Le séjour a également permis de mettre en avant les enjeux d'une nature préservée : nombreux jeux ludiques pour les enfants, organisation d'une kermesse réunissant orphelins et familles du village pour une meilleure compréhension, installation de poubelles, ainsi qu'un exposé sur le cycle de l'eau. Les rencontres ont aussi été l'occasion d'un immense échange culturel. Découvertes, excursions et visites ont permis le partage et l'entraide, et fait naître une belle amitié entre les volontaires et les habitants.</p> <p class="spip">La journée s'achève, heureux d'avoir pu faire la connaissance des enfants roumains et des volontaires français, d'avoir passé cet après-midi en leur compagnie, et fier d'avoir pu participer à notre manière à cette initiative, nous reprenons la route, toujours à la poursuite d'une nouvelle action positive.</p> Environnement> 2009-02-19T14:12:42Z text/html fr Mathieu Vimont, Florent Malépart La compagnie Alouette/ACM Ballet http://www.nouveaux-mondes.org/La-compagnie-Alouette-ACM-Ballet.html <p class="spip">Ils sont généralement quatre. Enfilent leurs costumes et leurs chaussons, maquillent leurs visages, pressent le bouton de la chaîne hi-fi. Et ils dansent... Dans les chambres, les couloirs ou les espaces collectifs des services de gériatrie et des unités de vie protégée. Partout où des personnes âgées ou atteintes de la maladie d'Alzheimer vivent immobiles, comme coupées du monde. Le temps d'une journée, ces ballets rompent l'isolement et la monotonie, créent l'événement là où le temps coule trop lentement. Depuis 2006, les six danseurs professionnels de la Compagnie Alouette/ACM Ballet se relaient pour proposer ces chorégraphies, comme autant de petits morceaux de vie. « Notre action est parfaitement adaptée aux hôpitaux, explique Valérie Martel, danseuse et directrice de l'association. Nous intervenons d'abord dans les chambres, puis nous invitons ceux et celles qui le peuvent à nous suivre dans les couloirs. C'est une petite fête. Nous restons toute une journée pour nous imprégner de la vie du lieu. Cela crée du lien, des échanges. Et nous essayons de venir régulièrement, tous les 15 jours, pour permettre à ces personnes souvent désorientées d'avoir des repères dans le temps. C'est essentiel. Certains attendent d'ailleurs notre retour et se font beaux pour l'occasion. Cela aussi, c'est très important. » Si les sourires et les rires accompagnent le plus souvent les pas de danse, certaines réactions sont parfois négatives. « C'est à nous de sentir quand quelqu'un est trop fatigué, de ne pas insister. Il arrive parfois que des gens réagissent violemment. Cela s'est produit récemment avec une dame qui nous a ensuite expliqués que le fait de voir des gens jeunes, mobiles, en bonne santé, la renvoyait à sa propre situation et la faisait souffrir. Mais ce type de réaction reste très rare. » La compagnie Alouette/ACM Ballet se produit pour le moment uniquement en région parisienne, mais monte actuellement un projet avec le CHU de Toulouse.</p> <p class="spip">Compagnie Alouette/ACM Ballet 8, rue Severo 75014 Paris Tél. : 06 19 54 02 88</p> Culture> 2009-01-08T07:56:43Z text/html fr Bruno Tallut Association Eau-Cambodge http://www.nouveaux-mondes.org/Association-Eau-Cambodge.html <p class="spip">Quand Henri-Pierre Le Quément a pris l'initiative de fonder Eau-Cambodge, en juin 2004, il était loin d'imaginer les difficultés d'opérer dans ce pays superbe, mais si peu structuré…</p> <p class="spip">Pourtant, après deux ans de contacts sur le terrain afin d'établir un diagnostique et d'agir de manière constructive, les premiers puits sont sortis de terre.</p> <p class="spip">Le premier fut réalisé au Nord de la ville de Siem reap (position GPS N13 31.593 – E104 01.088, altitude 51m)</p> <p class="spip">Depuis, le principe de forage reste toujours le même. Scellés sur une dalle de béton, les puits fonctionnent avec des pompes manuelles (très fiables, elles peuvent être réparées sans difficulté). Le pompage est facile grâce au faible diamètre du tuyau (qui est doublé pour sécuriser l'installation), ce qui permet à un enfant d'actionner la pompe sans peine.</p> <p class="spip">Le forage, de 50 à 80 m, permet d'atteindre une eau propre, au delà de la première nappe (en général le sol n'est pas rocheux).</p> <p class="spip">Coût d'un puit : 200 à 250 $ (170 à 210 €)</p> <p class="spip">Rencontré à Ville d'Avray, Henri-Pierre Le Quément nous explique :</p> <p class="spip">« Concernant nos besoins ; ils sont nombreux et non limitatifs. En voici une liste qui me vient a l'esprit :</p> <p class="spip">. Un comptable (un étudiant ou un retraité peut-être…) . Un chargé de communication pour gérer nos listing, email, messages etc..... . Un web master pour développer le site Internet</p> <p class="spip">. Une tente 4 X 8 m pour nos manifestations extérieures (notamment de restauration asiatique).</p> <p class="spip">. Des nouveaux adhérents… . Des dons, bien sur, pour réaliser un maximum de puits.</p> <p class="spip">. Des partenaires associatifs, pour réaliser des projets en commun (écoles, dispensaires et autres ...)</p> <p class="spip">L'essentiel pour nous est de rester dans "l'esprit EAU-CAMBODGE", c'est à dire en minimisant aux maximum les frais de gestion et de fonctionnement. »</p> <p class="spip">Contact :</p> <p class="spip">Eau-Cambodge 22 rue Corot à Ville d'Avray Tel : 01 47 50 16 18 eau-cambodge@orange.fr</p> <dl class='spip_document_44 spip_documents spip_documents_left' style='float:left;width:350px;'> <dt><img src='http://www.nouveaux-mondes.org/IMG/jpg/PUIT.jpg' width='566' height='425' alt='JPG - 320.4 ko' /></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>Le 1er puits construit par Eau Cambodge</strong></dt> </dl> Humanitaire> 2008-10-26T18:47:37Z text/html fr Bruno Tallut De HEC à Alter Eco http://www.nouveaux-mondes.org/De-HEC-a-Alter-Eco.html <p class="spip">Difficile de croiser Tristan Lecomte à Paris. La majorité de son temps, il le passe entre la Thaïlande et Accra, Lima, les Philippines, Ouagadougou, le Brésil... Voyager a toujours été primordial pour lui. Une carrière derrière les vitres fumées d'une tour de la Défense ? Non merci. Lui se voyait plutôt travailler dans un complexe hôtelier. Les choses ne devaient pourtant pas non plus se dérouler ainsi.</p> <p class="spip"><span class='spip_document_43 spip_documents spip_documents_center' > <img src='http://www.nouveaux-mondes.org/IMG/jpg/Tristan-Lecomte-Alter-eco.jpg' width="400" height="300" alt="Tristan Lecomte - Alter Eco" title="Tristan Lecomte - Alter Eco" /></span></p> <p class="spip">1996, il termine HEC. Pour son stage de fin d'études, il postule chez Accor. Sa candidature n'est pas retenue. Il rejoint alors Lancôme pour faire du contrôle de gestion, à Neuilly. L'Oréal, la maison-mère, lui offre la possibilité d'effectuer son service civil en Corée du Sud. Il y reste 16 mois avant de revenir dans l'Hexagone pour un poste d'auditeur interne. Un mois sur deux en mission à l'étranger. « J'ai tenu six mois, le mois à l'étranger, c'était parfait, confie-t-il avec malice, le mois suivant, je m'ennuyais. J'ai donc démissionné ». Il décide alors d'aider Solidarité France Népal, l'association qu'il a créée en 1994, lors de son premier stage à HEC. « Tout a démarré avec ce stage. Au lieu de rejoindre un grand groupe, je voulais faire de l‘humanitaire. Avec deux amis, l'un étudiant à l'Icam, l'autre à Nanterre, nous avons fondé Solidarité France Népal. Le projet était de construire des fours moins consommateurs de bois pour lutter contre la déforestation. » Deux mois passés dans les villages népalais et l'association est lancée. Chaque année, des étudiants d'HEC et d'ailleurs la font fonctionner. « Elle avait cependant du mal à décoller. Pour la soutenir et aider d'autres structures à démarrer, j'ai souhaité créer un pôle associatif, qui récolterait des fonds en faisant du commerce équitable. » Son nom : Alter Eco.</p> <h3 class="spip">« Militantisme jubilatoire »</h3> <p class="spip">La première boutique ouvre ses portes à Paris, à proximité de Bastille, en novembre 1998. Dix ans plus tard, l'entreprise emploie quarante cinq salariés, elle a affiché un chiffre d'affaires de 19,2 millions d'euros en 2007 et travaille avec près de 150 000 producteurs dans 29 pays. Alter Eco est devenue un acteur incontournable du commerce équitable. Pour le consommateur, le label représente la garantie d'acheter responsable. « C'est important d'avoir un rôle sociétal quand on est chef d'entreprise ? » « C'est Fondamental. C'est ce qui me rend heureux. Nous appelons ça le "militantisme jubilatoire", l'idée que l'on peut se faire du bien en changeant les choses. » Le regard pétille, le sourire est enfantin, spontané. « Vous voulez un morceau de chocolat ? C'est le chocolat parfait : non seulement il a bon goût, il n'est fabriqué qu'à partir de produits bio, sans conservateur ni lécithine, mais en plus, nous avons compensé l'émission de CO2 nécessaire à sa fabrication par un programme de reforestation en Amazonie péruvienne, d'où il provient. » Engagé Tristan Lecomte ? Sans aucun doute. « Free Palestine », imprimé sur son tee-shirt kaki en témoigne. « J'ai toujours soutenu la cause palestinienne, de même que la cause tibétaine. La souveraineté alimentaire, le commerce équitable vont de pair avec la défense des peuples opprimés. » En 1994, Tristan Lecomte a choisi de faire un stage « utile ». Près de quinze ans après le leitmotiv n'a pas changé…</p> <p class="spip"><i class="spip"> Isabelle Fagotat </i></p> <p class="spip"><strong class="spip">Pour en savoir plus :</strong></p> <p class="spip">le site d'Alter Eco : <a href="http://www.altereco.com" class="spip_url spip_out" target="_blank"">http://www.altereco.com</a></p> <p class="spip">le blog de Tristan Lecomte : <a href="http://tristanlecomte.altereco.com" class="spip_url spip_out" target="_blank"">http://tristanlecomte.altereco.com</a></p> <p class="spip">le site de l'association Solidarité France Népal : <a href="http://assos.efrei.fr/sfn" class="spip_url spip_out" target="_blank"">http://assos.efrei.fr/sfn</a></p> Economie> 2008-10-07T12:10:11Z text/html fr Isabelle Fagotat VIVAcités Ile-de-France http://www.nouveaux-mondes.org/VIVAcites-Ile-de-France.html <p class="spip"><span class='spip_document_40 spip_documents spip_documents_center' > <img src='http://www.nouveaux-mondes.org/IMG/jpg/ecranvideovivacites3.jpg' width="385" height="218" alt="" /></span></p> <p class="spip">Quand <strong class="spip">80% de la population est citadine</strong>, il devient urgent de parler de <strong class="spip">la ville</strong> en tant <strong class="spip">qu'environnement à part entière</strong> et <strong class="spip">lieu de vie</strong>. La ville est un système dynamique qui remplit de multiples fonctions économiques, culturelles, sociales. Elle est souvent perçue négativement avec son lot de nuisances, de pollutions, de facteurs de stress… . Pourtant dans toute sa complexité, la ville est aussi un espace de mémoires, d'expressions, d'interactions, d'enjeux, d'enrichissement, d'évolution, de progrès où chaque <strong class="spip">CITADIN-CITOYEN</strong> peut devenir un <strong class="spip">ACTEUR RESPONSABLE</strong>.</p> <p class="spip"><strong class="spip">COMMENT ? ENSEMBLE, en apprenant à VIVRE LA VILLE</strong>.</p> <p class="spip">Depuis quelques années la notion de ville évolue, se transforme grâce à un ensemble d'acteurs responsables regroupés en réseaux. Ils oeuvrent pour <strong class="spip">l'EDUCATION à l'ENVIRONNEMENT URBAIN</strong>.</p> <p class="spip">Nous avons rencontré l'un d'eux créé en 2000, <strong class="spip"><a href="http://www.vivacites-idf.org" class="spip_out" target="_blank"">VIVACITES IDF</a></strong> réseau francilien d'éducation à l'environnement urbain, membre du <a href="http://www.ceef.eu/" class="spip_out" target="_blank"">CEEF</a> (Collectif d'Education à l'Environnement Urbain), de <a href="http://www.citephile.org/" class="spip_out" target="_blank"">Citephile</a> (réseau national pour l'éducation à l'environnement urbain) et du <a href="http://www.comite21.org/" class="spip_out" target="_blank"">Comité 21</a>.</p> <p class="spip"><strong class="spip">VIVACITES IDF</strong> <strong class="spip">est une association loi 1901 agrée Jeunesse Education populaire et organisme de formation</strong>. Le réseau est composé de professionnels et de bénévoles acteurs de l'éducation, de l'animation, de la médiation culturelle et sociale, du tourisme, de l'environnement, de l'architecture et de la gestion urbaine. Parmi les adhérents on trouve des associations, des collectivités, des établissements scolaires ou péri-scolaires, des entreprises et des individuels.</p> <p class="spip"><strong class="spip">A travers trois reportages vidéo, nous vous invitons donc à mieux connaitre les objectifs de l'EEU pour :</p> <p class="spip">AGIR en CITADIN-CITOYEN, MIEUX VIVRE ENSEMBLE dans une perspective de DEVELOPPEMENT DURABLE.</strong></p> <h3 class="spip"><i class="spip">REPORTAGES VIDEO</i></h3> <p class="spip"><strong class="spip">VIVACITES IDF : Vous avez dit… éducation à l'environnement urbain</strong></p> <p class="spip"><cadre></p> <div><object width="420" height="357"><param name="movie" value="http://www.dailymotion.com/swf/k3jE4FWWe8RWOcLXho&defaultSubtitle=&related=1"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowScriptAccess" value="always"></param><embed src="http://www.dailymotion.com/swf/k3jE4FWWe8RWOcLXho&defaultSubtitle=&related=1" type="application/x-shockwave-flash" width="420" height="357" allowFullScreen="true" allowScriptAccess="always"></embed></object><br /><b><a href="http://www.dailymotion.com/video/x6sywa_vivacites-iledefrance-reseau-deeu_news">Vivacités Ile-de-France réseau d'EEU</a></b><br /><i>envoyé par <a href="http://www.dailymotion.com/NOUVEAUX-MONDES-TV">NOUVEAUX-MONDES-TV</a></i></div><cadre>. <p class="spip"><strong class="spip">Les missions de Vivacités IDF</strong></p> <p class="spip"><cadre></p> <div><object width="420" height="357"><param name="movie" value="http://www.dailymotion.com/swf/k6UGZv2ORZTDHjMbJ4&defaultSubtitle=&related=1"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowScriptAccess" value="always"></param><embed src="http://www.dailymotion.com/swf/k6UGZv2ORZTDHjMbJ4&defaultSubtitle=&related=1" type="application/x-shockwave-flash" width="420" height="357" allowFullScreen="true" allowScriptAccess="always"></embed></object><br /><b><a href="http://www.dailymotion.com/video/x6u5qu_vivacites-iledefrance-les-missions_news">Vivacités Ile-de-France : les missions</a></b><br /><i>envoyé par <a href="http://www.dailymotion.com/NOUVEAUX-MONDES-TV">NOUVEAUX-MONDES-TV</a></i></div><cadre>. <h3 class="spip"> <strong class="spip">Gros plan sur... Les outils pédagogiques</strong> </h3> <p class="spip"><strong class="spip">Initier, développer des projets</strong></p> <p class="spip"><i class="spip"> <strong class="spip">Vivacités IdF fait un appel de fonds pour développer son projet d'outil pédagogique pour la sensibilisation à la mobilité durable</strong> </i></p> <p class="spip"><cadre></p> <div><object width="420" height="357"><param name="movie" value="http://www.dailymotion.com/swf/k5reP86sVNDfSbMbT4&defaultSubtitle=&related=1"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowScriptAccess" value="always"></param><embed src="http://www.dailymotion.com/swf/k5reP86sVNDfSbMbT4&defaultSubtitle=&related=1" type="application/x-shockwave-flash" width="420" height="357" allowFullScreen="true" allowScriptAccess="always"></embed></object><br /><b><a href="http://www.dailymotion.com/video/x6u682_vivacites-iledefrance-les-outils-pe_news">Vivacités Ile-de-France : les outils pédagogiques</a></b><br /><i>envoyé par <a href="http://www.dailymotion.com/NOUVEAUX-MONDES-TV">NOUVEAUX-MONDES-TV</a></i></div><cadre>. <p class="spip"><strong class="spip">A SUIVRE</strong></p> <p class="spip"><strong class="spip">PROCHAIN REPORTAGE Voyage au centre de la ville LES BALADES URBAINES</strong></p> <p class="spip"><strong class="spip">ADRESSES & CONTACTS</strong></p> <p class="spip"><span class='spip_document_41 spip_documents spip_documents_center' > <img src='http://www.nouveaux-mondes.org/IMG/jpg/vivaciteslogo.jpg' width="133" height="152" alt="" /></span></p> <p class="spip"><strong class="spip">VIVACITES IDF</strong></p> <p class="spip"><a href="http://www.vivacites-idf.org" class="spip_out" target="_blank"">www.vivacites-idf.org</a></p> <p class="spip"><strong class="spip">Barbara Houalet</strong> Coordinatrice réseau</p> <p class="spip"><strong class="spip">Marianne Duffet</strong> Coordinatrice projet</p> <p class="spip"><strong class="spip">Céline Demouliez</strong> Coordinatrice communication & gestion administrative</p> <p class="spip">102 avenue Maurice Thorez 94200 Ivry-sur-Seine Tél. / Fax : 01.46.70.95.78</p> <p class="spip">Métro Ligne 7 :: Station Mairie d'Ivry RER C : Ivry / Seine</p> <p class="spip"><strong class="spip"><a href="http://www.vivacites-idf.org/spip.php?rubrique37" class="spip_out" target="_blank"">Sites à découvrir</a></strong></p> Education> 2008-09-22T16:42:19Z text/html fr Nathalie RAFIY